Theories psy

Cette présentation a pour but d'offrir un repérage panoramique des grands courants de la psychologie et de quelques autres moins connus. Elle est shématique et très réductrice par rapport, aux nombreux acteurs non cités qui ont contribué à donner naissance et à développer ces différents courants. De plus, il existe dans le monde des milliers de théories et de modèles qui, chacun à leur manière, avec leurs focus, tentent de cerner le fonctionnement humain. Chaque modèle développe sa propre logique interne en participant à décrire la complexité du vivant. Par leurs "paires de lunettes" respectives, ces modèles donnent à percevoir l'être humain et les relations qu'il entretient avec le monde, sous des facettes différentes.

Autant de modèles pour se penser, penser les autres, nos interactions, nos liens...

PSYCHANALYSE

SOCIALE

EXPERIMENTALE

COGNITIVE

PHENOMENOLOGIE

HUMANISTE

 

La psychologie expérimentale est fondée sur des méthodes scientifiques et se centre sur l'étude des comportements directement observable.

Wilhem Wundt (1832-1920), crée le premier laboratoire de psychologie expérimentale en 1879 à Liepzig, en Allemagne. Il s'intéresse aussi aux phénomènes psychiques complexes (langage, pensée, caractère) qui relèvent, selon lui, d'une psychologie sociale.

Ivan Pavlov (1849-1936) est connu pour ses expériences sur l'apprentissage animal par conditionnement. 

PSYCHOLOGIE EXPERIMENTALE

COMPORTEMENTALISME - BEHAVIORISME

Ce courant s'appuie sur deux idées principales : la psychologie y est conçue comme une science du comportement ne se préoccupant que des conduites observables et non des états mentaux du sujet.

La base des conduites humaines est le conditionnement, c'est-à-dire l'apprentissage par association entre un stimulus  et la réponse qu'il induit.​

Le béhaviorisme a eu une influence déterminante sur la psychologie américaine des années 30 aux années 60. Les 2 théoriciens principaux initiant ce courant furent John B. Watson, (1878-1958) et Burrhus F. Skinner (1904 - 1990).

PSYCHANALYSE(S)

 

« La psychanalyse » regroupe à la fois un ensemble de théories et de méthodes qui sont fondées sur le point commun de prendre en compte la dimension inconsciente de la vie psychique. Fondée par Sigmund Freud (1856-1938), la psychanalyse est à la fois une méthode d'analyse (des rêves, des troubles mentaux, etc.), une théorie du psychisme et une thérapie.

En tant que théorie du psychisme, elle s'intéresse aux pulsions et à la structuration de la personnalité. En tant que thérapie, elle utilise la méthode de la cure analytique.

La psychanalyse telle que l'a conçue Freud a inspirée de nombreux modèles qui ont largement ouverts le champs des recherches et des applications à de nouveaux objets d'étude tels que les psychoses, les groupes, les organisations, jusqu'à intégrer d'autre champs d'investigation comme l'ethnopsychanalyse ou la relaxation psychanalytique (Ajuriaguerra et Sapir) par exemple.

PSYCHOLOGIE CLINIQUE

PSYCHOLOGIE DU DEVELOPPEMENT

 

 

C'est l'étude de l'ensemble des acquis et des transformations intellectuelles (cognitives, affectives et sociales), aux différents âges, à travers les processus d'apprentissage et/ou l'influence du milieu social. Les psychologues du développement les plus connus :

- Arnold Gesell (1880-1961)

- Jean Piaget (1896 -1980)

- Jérome Bruner (1915)

- Henry Wallon (1879-1962)

- Lev Vygotsky (1896-1934)

La psychologie des processus qui sont spécifiques à l'enfance entretient des rapports étroits avec la Pédagogie (auteurs comme : Clarapède, Decroly, Montessori, Hall...).

 

PSYCHOLOGIE COGNITIVE

Dans les années 50, à la suite du comportementalisme, des chercheurs comme Clark Leonard Hull et Edward Tolman se sont centrés sur l'étude des processus mentaux en lien avec l'apprentissage et la connaissance (mémoire, attention, traitements des informations, attention, perception).

En s'appuyant sur les nouveaux développement de l'intelligence artificielle et des théories de l'informations, plusieurs disciplines se regroupent aujourd'hui sous l'égide des sciences cognitives.

Les différents théoriciens psychanalystes ont chacun, à leur manière, enrichi le corpus psychanalytique, et créer des modèles ou des concepts plus ou moins complémentaires ou contradictoires, par exemple :

C.G Jung, J. Lacan, M. Klein, W.R. Bion, D. Winnicott, D. Anzieu, R. Kaës, R. Roussillon, H. Searles, G. Bennedetti, A. Green, J. Oury...

J. LACAN

PSYCHOLOGIE HUMANISTE

Fondée sous l'impulsion d'Abraham Maslow vers 1957 aux USA, s'appuie sur l'expérience consciente du "client". Cette approche part du postulat de l'autodétermination : il s'agit de développer chez la personne qui consulte la capacité de faire des choix personnels. La relation d'aide est le courant formalisé par Carl Rogers (1902 – 1987) et son « Approche centrée sur la personne » .

PSYCHOTHERAPIE EXISTENTIELLE

Issue du courant de la  philosophie existentielle (M. Unamuno, Heidegger, J. P. Sartre, M. Buber, Husserl, M. Rollo...) et entretient des rapports étroits avec la phénoménologie. Cette approche considère l'homme comme unique et pouvant se décrire à travers son expérience, son vécu, son éprouvé propre. L'homme est en souffrance du manque de sens de sa vie. Irvin Yalom est un auteur actuel abordant le cadre de la psychothérapie exisentielle.

ROLLO MAY

CARL ROGERS

PSYCHOLOGIE SOCIALE

La psychologie sociale étudie les interactions entre ce qui relève du social et du psychique et la manière dont ces deux dimensions s'influencent l'une et l'autre. En France, Gustave Le Bon, sociologue à l'origine, publie en 1895, "psychologie des foules". Le terme de "psychologie sociale" est retrouvé pour la première fois lors d'un congrès international de psychologie (en 1900). Aux USA, W. McDougall écrit "une introduction à la psychologie sociale" en 1908.
  • Influence

  • Manipulation

  • Identité

  • Préjugés

A l'origine, "le terme clinique" désigne une médecine qui se pratique au chevet du malade"". En psychologie, ce terme recouvre "l'étude de la conduite humaine individuelle et de ses conditions (hérédité, maturation, conditions physiologiques et pathologiques, histoire de vie...) en un mot, l'étude de la personne totale en situation. C. Dejours décrit une "démarche partant du terrain, se dépoyant sur le terrain et retournant constamment au terrain". Parmis les fondateurs de la méthode clinique l'on compte S. Freud, L. WitmerP. Janet. D. Lagache...

 

L'ergonomie est une spécialité de la psychologie qui se penche sur la question de l'aménagement et de la conception de systèmes de travail et de leur adaptation aux besoins humains. Cette approche peut être également abordée avec une méthode clinique (cf le travail d'Y. Clot).

 

PSYCHOLOGIE ERGONOMIQUE

PSYCHOLOGIE DU TRAVAIL ET DES ORGANISATIONS

S. FREUD

VYGOTSKY

 J. PIAGET 

 H. WALLON 

PSYCHOLOGIE DE LA MOTIVATION

Fondée par Paul Diel, la psychologie de la motivation propose un modèle psychologique global. Sont étudiés, les aspects des différentes motivations sous jacentes à nos comportements et pensées. "L'introspection est abordée comme une fonction naturelle dont la maturation donne son sens à l'évolution humaine". Apport sur les mythes également. Ouvrages principaux de P. Diel : Psychologie de la motivation, Sciences et Foi, le besoin d'amour, la peur et l'angoisse, culpabilité et lucidité, penser sa vie la démarche instropective...

 

La psychothérapie institutionnelle a commencé à se formaliser après la seconde guerre mondiale, sous l'impulsion de F. Tosquelles, L. Bonnafé et autres... dans le but de faire évoluer l'asile d'aliéné vers un lieu d'accueil où le vivre ensemble serait pensé, questionné dans son quotidien. Sont alors analysés les intrications des enjeux individuels, groupaux et institutionnels. L'étude de relation soignant-soigné y est particulièrement abordée. Les réunions communautaires ou la création des clubs thérapeutiques en psychiatrie, sont quelques uns des nombreux exemples d'aplications concrètes de la psychothérapie instiutionnelle.

PSYCHOTHERAPIE INSTITUTIONNELLE

F. Tosquelles

B. F. Skinner

La psychologie du travail est une branche de la psychologie axée sur l'étude des relations entretenues ente l'homme et son milieu de travail. Les champs d'application peuvent être très diversifiés  par ex :

 

  • Dynamiques de groupe

  • Prise de décision

  • Conformisme

  • Représentations

Quelques exemples de thèmes étudiés :
  • Recrutement

  • Management

  • Insertion

  • Prévention des risques

  • Prévention des risques

  • Adaptation postes de travail à un handicap

  • Conception de systèmes

  • Optimisation des interfaces Hommes/machines

  • Twitter

 - Tous droits réservés 

Psychologue Marseille